en
La consultation marketing : une question d’équilibre

La consultation marketing : une question d’équilibre

  • 2018-07-23
  • Guillaume Grassiant, Directeur général
  • Catégorie : Nouvelles U92
La consultation marketing : une question d’équilibre

En 2017, le Cirque du Soleil nous approchait pour une consultation extensive d’analyse, de stratégie, de développement et de design. Comme les capacités de l’entreprise internationale en marketing et en communication étaient déjà bien solides, nous devenions en quelque sorte le prolongement d’une équipe.

Le besoin en consultation peut avoir plusieurs visages. Avec le Cirque du Soleil, notre effort de consultation s’est subdivisé en quatre projets distincts faisant appel à différentes facettes de notre expertise : expérientiel, B2B, B2C et création de communautés. Pour les trois premiers, l’objectif principal était d’accroître la vente de billets et le panier d’achats, tout en s’assurant que l’expérience usager reflète la marque.

Chacun de ces projets avait ses enjeux propres et nous a permis de développer ou de découvrir notre expertise en consultation. Le premier nécessitait une capacité d’adaptation importante; nous devions penser des designs en fonction d’une propriété événementielle inachevée. Le projet B2B a permis de démontrer notre apport réel comme partenaires de la marque, tout en garantissant la transférabilité des éléments créés pour le projet.

 

 

Un nouveau paradigme dans la relation client-agence

Ce ne sont que deux exemples, mais c’est grâce à l’ensemble de ces projets que nous avons compris que nous pouvions avoir un rôle différent à jouer auprès de nos clients, que nous pouvions devenir un vrai partenaire d’affaires bienveillant.

« Nous avons embauché U92 à titre de consultants externes afin qu’ils nous aident avec nos plateformes numériques. Nous étions très reconnaissants d’avoir des partenaires avec qui discuter et échanger des idées. » – Martin Céré, v.-p. marketing numérique, Cirque du Soleil.

C’est une réalité toujours plus probante. De plus en plus de moyennes et grandes entreprises internalisent leurs capacités en marketing et communication. Certaines, comme le Cirque du Soleil, le font très bien. Le rôle des agences, traditionnelles comme numériques, est donc appelé à changer et s’apparente de plus en plus à celui de consultant; le rapport devient privilégié et le travail se fait dans la proximité.

 

Consulter, c’est challenger de manière bienveillante

L’avantage de cette relation de consultation est que nous avons, en tant qu’agence, un rôle de challengeur expert. Nous avons la liberté, et même l’obligation, de pousser les idées plus loin et de remettre en question les certitudes. Pour le Cirque du Soleil, nous ne nous sommes pas contentés de concrétiser un brief : nous avons repensé la stratégie et refaçonné le brief en conséquence. Et puisque nous faisons plus que de la consultation, la relation ne s’arrête pas là. Notre expertise nous permet de repousser les limites et d’accompagner l’entreprise dans tout le processus.

« Travailler avec la même équipe externe pour la conception UX et UI a été très efficace pour soutenir nos capacités internes. » – Martin Céré, v.-p. marketing numérique, Cirque du Soleil

 

Entre expertise et transversalité

Pour les agences d’aujourd’hui, il devient donc évident qu’il faut à la fois détenir une expertise précise reconnue (une niche), ainsi que d’excellentes capacités transversales de consultation. Ça demande de faire preuve d’une grande flexibilité et capacité d’adaptation, tout en étant capable de remettre en question les idées du client. Comme pour le corps humain, cet heureux mélange de force et de souplesse n’est pas si facile à atteindre.

Mais l’avantage pour le client est bien réel, car comme agence, nous ne pouvons jamais nous relâcher : notre apport vient en bonne partie du fait que nous sommes toujours alertes face au défi. Et même si nous ne faisons pas partie de l’équipe interne, nous devons établir une grande proximité avec la marque. Tout est une question d’équilibre.